Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

Skull Island : un film d'aventures de 2017 qui raconte les péripéties d'explorateurs en 1973 - accompagnés de militaires - partis découvrir une île inconnue du Pacifique où règne un singe géant. Un remake de plus de King Kong... Un film à voir comme une bd d'aventure. Bref le bateau des héros est une occasion de créer un diorama inédit...

La maquette n'existant pas, il faut se rapprocher des photos pour la construction. Une coque de bateau servira de base de ce navire qui fait plus penser à un radeau qu'à un bateau...

La nacelle du poste de pilotage vient d'un bombardier japonais Mitsubishi G4M BETTY dont l'armature est créée en baguettes Evergreen...

La boîte à surplus et des accessoires à l'échelle 1/35ème serviront à compléter l'ensemble.

Les ailes sont découpées et mises en place -

l'une vient du chasseur américain, l'autre du japonais...

Pose d'un train d'atterrissage à la proue qui soutiendra la tourelle de B17 et pose d'un moteur dans la cale...

La tourelle du B17. De la feuille de plomb est utilisée pour les parois...

Pose de la tourelle équipée de ses deux mitrailleuses de calibre 50mm...

Vue latérale montrant la forme hétéroclite du bâtiment. Un moteur de P51 Mustang est installé sur la plage arrière...

Création du poste de pilotage du Betty...

... Et mise en place...

Le montage est terminé...

La maquette reçoit une sous-couche d'acrylique blanc mat...

Ce qui permet de voir l'allure générale et les défauts éventuels...

 

La peinture

 

 Le pont, la cale, les bâches et parties bois sont peints avec diverses couleurs à l'huile Humbrol. Des verts armée, beige, marron, tous "drybrushés" avec des couleurs plus claires en final...

Les panneaux latéraux et les ailes sont traités à la laque à cheveux, ici, un Tamiya XF49  kaki acrylique sur base grise pour l'aile du Zéro japonais...

Les marquages sont créés avec du Tamiya X7 red. Les déchirures sont peintes en trompe- l'oeil.  Le nez de la poupe est peint au pinceau...

L'aile du P51 reçoit du Tamiya XF66 light grey sur base de vert foncé 91 Humbrol...

La cocarde et les bandes sont peintes à l'aérographe à l'aide de pochoirs et retravaillées au pinceau...

Les fûts, la casserole d'hélice  de la poupe sont également traités à la laque à cheveux...

Peinture des petits accessoires divers : bande de cartouches, outils, moteurs, plancher de cale...

 

Autres vues...

 

Les figurines

 

Les figurines viennent de la boîte à surplus et seront modifiées pour se rapprocher au plus près des acteurs du film...

 

Le décor

 

 Le décor, une plaque de contreplaqué de 80cm sur 60cm sur lequel on va créer une berge et des pontons...

 Du balsa est utilisé, mais on peut se servir aussi de boîtes de camembert découpées...

La berge est installée - colle à carrelage et quelques plantes séchées et en plastique sont fixées...

Essai de positionnement...

Peinture de l'ensemble à l'acrylique Liquitex...

Des jus noir et marron à l'huile très dilués sont passés sur les pontons...

Après séchage complet, les pontons sont peints à l'huile Windsor & Newton...

Mise en place des figurines...

Des barbes d'artichauts séchées sont collées pour ajouter de la végétation à l'ensemble...

 

La résine

Nous allons utiiliser ici la résine Crystal de Pébéo.

D'abord, après masquage des bords, le fond de l'eau est peint à l'aide de diverses teintes acryliques...

Finition de la peinture. Une ombre est réalisée sous la coque du bateau...

On réalise un encadrement en carton épais enduit de vaseline pour démouler plus facilement la résine après séchage. On utilise du scotch métallique pour colmater le tour. Il faut veiller à bien étanchéifier. La résine a tendance à se faufiler dans le moindre interstice...

Passage d'un vernis à bois acrylique en plusieurs couches (séchage complet entre les couches)...

Le diorama terminé. Belle qualité de résine, bonne finition, facile d'emploi. Comptez une quarantaine d'euros pour 750ml...

 

D'autres photos ? C'est par ici !