Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

Faire un vaisseau spatial qui ne ressemble pas à un sèche-cheveux ou à... rien... Le défi était relevé. Des images d'illustrateurs des années 1970 et quelques dessins ont permis de se forger une première idée. Tout d'abord, il faut des plans. Au moins une vue en coupe et de l'arrière pour situer le positionnement des réacteurs...

Trois découpes faites dans de la carte plastique épaisse serviront de gabarits à l'ensemble...

Des baguettes de bois serviront de "colonne vertébrale" pour tenir les parois en plastique.

Des premiers éléments sont disposés et collés...

L'emplacement d'un sas est découpé, la pièce à droite viendra s'y loger...

La forme du "nez" et du poste de pilotage est définie...

Les formes générales sont précisées...

Les réacteurs principaux sont créés à partir de pièces de scellement chimique. Les protections sont des dosettes de capuccino dont les filtres ont été enlevés. Les tuyères latérales sont des jantes de voitures de formule 1 à l'échelle 1/6ème...

Autre vue...

Le vaisseau sera posé au-dessus du sol, cale ouverte. Des vérins le maintiendront en l'air. Des tiges filetées fixées à des pattes à l'aide de vis, de rondelles et d'écrous formeront une assise solide...

Autres vues...

Ajout de réacteurs supplémentaires (pièces de B52)...

Une vue de dessous. Fabrication du caisson des réacteurs de poussée...

Ceux-ci sont empruntés chez Star-Wars...

Mise en place. Des pièces de motos à grosse échelle viendront compléter l'ensemble...

On continue le détaillage de la façade arrière...

Les réacteurs de poussée en position... 

 

Habillage

 

Deux vues de la façade arrière qui se précise...

 On continue le détaillage de l'appareil par le pourtour...

La boîte à surplus est mise à contribution...

On continue l'habillage...

 

 

 

 

C'est le principe des maquettes des premiers Star-Wars.

On fabrique le corps principal à l'aide de bois et de plastique, puis on détaille à l'aide de dizaines de pièces de boîtes de maquettes diverses...

Une vue de l'ensemble des pièces...

Le détaillage principal est terminé... A noter que l'engin atteint les 70 cm de long...

Autres vues...

La cale

La cale amovible du vaisseau dépose du matériel au sol grâce à ses vérins rétractables. Elle est fabriquée en carte plastique...

Elle est aussi détaillée à l'aide de la boîte à surplus...

On ajoute du câblage sur le pourtour...

Détails...

Une vue du futur positionnement de l'ensemble...

Les parties lisses et les arêtes sont poncées...

 

Apprêt peinture

Premiers essais de peinture d'apprêt et ponçages successifs...

Vue de dessous...

Vue arrière...

Nouveaux ponçages de la coque...

La cale est à son tour apprêtée...

Ajout de pièces sur la partie supérieure des verins...

...et détaillage de la cale...

Peinture de l'intérieur de la cale en noir mat à la bombe...

 

Les accessoires

 

Un tracteur agricole transformé en véhicule de recherche stocké dans la cale inférieure au sol...

Un Roadranger à l'échelle 1/48ème de la marque Aoshima sera le véhicule d'exploration...

Il est peint à l'huile Humbrol 147...

Dry brush avec un beige 168 + blanc 34...

Un jus est passé en finition à base de Terre d'Ombre. Des pilotes de jet serviront d'équipage...

 

Finitions

Nouveau ponçage de la coque et masticage...

Vue de face...

...et arrière...

Détail des parties ouvertes sur les moteurs...

Finition et détaillage du dessus de la coque...

 

La peinture

 

Bases acrylique Hobby Color  gris FS 36 231 & FS36 375. Dry brush Humbrol gris 127 - 147 + blanc 34...

La cale inférieure reçoit une couche de vert à la bombe...

Jus à base d'Humbrol noir mat et chocolat 98...

Puis dry brush dans des tons plus clairs...

...et peinture des différents éléments...

Détail...

 

 Le décor

 

Le socle, un panneau de bois de 82cm par 41cm. Des trous sont percés pour les tiges filetées de support...

La cale sert de repère pour le traçage...

On prépare des poudres et sable de différentes textures pour le décor qui sera un sol sableux...

Puis on prépare du plâtre assez liquide, on ajoute de la colle à bois, puis après étalement, on saupoudre l'ensemble avec la passoire et les différentes textures. On vaporise ensuite de la colle blanche très liquide sur l'ensemble...

Une vue du résultat...

Le vaisseau reçoit à son tour un jus à base de Terre d'Ombre et Terre de Sienne passé au pinceau fin dans les creux et détails...

Logos

Après différents essais, un logo est adopté pour le dessus de la coque...

 

 On utilise du film-masque pour aérographie pour créer les pochoirs...

Ce film très fin adhère facilement sans arracher la peinture...

Le résultat :  un blanc léger qui ne "flashera" pas trop...

Même procédé pour le logo...

Passage d'un rouge acrylique...

On termine avec de l'orange vaporisé en grains et des decals bandes et pin-up ajoutés...

La peinture est terminée...

 

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF