Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

Ce Catalina  - fameux avion de sauvetage pendant la 2ème guerre mondiale et après - abandonné sur une plage d'Arabie Saoudite  depuis les années soixante méritait bien un diorama...

Le kit utilisé : la boîte REVELL à l'échelle 1/48ème...

Le cockpit

 

1ère chose : réunir momentanément les 2 coques pour tracer les points d'impacts et d'usure et pouvoir ensuite par l'intérieur meuler les parois pour affiner la "tôle" (rappelons qu'il a été mitraillé au sol et reçu environ 300 impacts de balles - le réservoir ne fut pas touché par chance)...

 La cellule de pilotage : Pour détailler l'intérieur de l'appareil, je me suis inspiré de l'excellent article de JR WOLF qui a tout fait lui-même pour le sien...

Elle doit être entièrement redétaillée. Les fauteuils ont été découpés et grillagés avec des restes de photodécoupe...

 La cellule terminée, peinte et vieillie (j'indiquerai le cheminement peinture lors de la finition intérieure de la coque)...

L'emplacement du poste de pilotage est peint et vieilli à son tour... De la membrure en tige d'Evergreen a été ajoutée avant peinture. On peut voir notamment en haut à droite et en bas à gauche les coups de meuleuse pour amincir le plastique...

Il manque la cloison centrale dans le kit, pas prévue... Celle de la queue a été refaite ainsi que la porte et redétaillée. Je me suis inspiré de la technique de JR. WOLF pour faire une cloison... Coller des petits bouts de plastique pour définir correctement la forme et ainsi faire le gabarit définitif...

 Le gabarit refait en carte plastique à partir des 2 parties...

Mise en place des cloisons détaillées, du plancher, du "bazar" sur le plancher (n'oublions pas que c'est une épave), finition des membrures latérales et collage de la cellule de pilotage sans oublier le détaillage du nez...

 

 Vue droite (forcément, y a moins de monde !)...

Peinture/intérieurs

 

La peinture : Humbrol - 33 - 34 - 158 - 93 - 133

On part du noir et du vert 158 et du rouge foncé 133. On continue avec du sable avec un peu de blanc sans abuser (toujours les couleurs foncées vers les couleurs claires pour finir)...

On termine avec des jus Windsor & Newton Terre d'Ombre et Terre de Sienne... Pourquoi tant détailler ? Vu le grand nombre d'ouvertures, on s'aperçoit que l'on a pas perdu son temps une fois le modèle fini...

Le collage des deux parties, moment toujours délicat et qui permet de tester sa patience !...

Une fois le collage et ponçage effectués, le détaillage extérieur peu commencer. Le toit de la cabine en premier a été découpé pour enlever les vitres. Le tourelleau avant est refait en feuille de metal. Les jambes de train sont améliorées...

Les coupoles latérales. Evidées elles aussi, n'ayant plus aucune partie vitrée...

 Collées en position. A l'intérieur, pas de support de mitrailleuses, il y avait des banquettes (disparues depuis longtemps) installées pour profiter de la vue des baies vitrées...

 La dérive : est a son tour découpée pour être remplacée par des longerons. La dérive comprend une excroissance arrondie que je n'ai pas trouvé ailleurs (rappelons que c'est un avion démilitarisé et transformé en yacht volant)...

La dérive fixée en position...

Les longerons des membrures sont fabriqués en Evergreen  tandis que de la feuille de plomb a servi pour les tôles arrachées...

Les poutrelles de fixation des ailes en place. Les puits des trains d'atterrissage ont été également peints et vieillis après amélioration...

L'empennage : Notre modèle a perdu toutes les gouvernes sur toute la longueur ! ...

Donc... Découpe de tout l'ensemble...

Les moteurs Pratt & Whitney : Ils sont améliorés avec du fil de cuivre électrique fin...

Une fois les moteurs en place, il faut aussi retravailler les blocs après découpe des caches...

Vue générale...

Les ailes ont été découpées longitudinalement et des renforts posés pour éviter un affaissement du plastique. Un fond est collé...

Après, long travail de détaillage de la charpente cassée à base d'Evergreen fine...

L'ensemble fini après quelques heures passées... Les caches des filtres moteurs supérieurs ont été ajoutés...

Vue du travail effectué sur les moteurs...

Fabrication des restes de gouvernes de l'aile droite en Evergreen. On comprend pourquoi le travail est long quand on fait des épaves!...

Une vue du collage final...Ouf!...

Le montage enfin terminé...

La peinture

 

Base : 98 Humbrol + B25  IDM (bleu) pour les casseroles des moteurs...

24H après, passage sur l'ensemble de laque à cheveux en couches fines...

Après séchage de la laque, passage en halos à l'aérographe d'acrylique Gunze jaune 33 531. Pour les moteurs Gunze rough sand + Tamiya orange X6 et blanc FS 17 875...

L'écaillage

 

Divers outils peuvent être utilisés pour "gratter" la peinture. Du cure-dent au papier de verre à l'eau 600. Chaque outil doit être utilisé avec précaution et en se référant le plus possible à la documentation...

Bref, le résultat après quelque temps passé dessus...

Ajout de laque sur les moteurs puis acrylique à l'aérographe...

Le résultat après grattage...

Les marquages

 

La queue reçoit des restes de marquage et la numérotation au pinceau...

Les moteurs reçoivent encore un traitement à base d'orange et jaune. Mêmes opérations que précédemment...

Peinture finale

 

L'appareil  est recouvert d'une couche d'acrylique blanche fine pour uniformiser l'ensemble...

Filtre

 

Un filtre Humbrol 62 est passé sur l'ensemble du modèle, puis après séchage, de Terre d'ombre et Terre de Sienne pour le détaillage...

D'autres petits détails sont encore ajoutés au pinceau fin...

Le modèle est terminé...

La figurine

 

Pour rendre l'ensemble plus vivant et montrer la taille impressionnante du Catalina, un personnage civil est ajouté qui préfigure les locaux qui allaient pique-niquer sur la plage à l'ombre des ailes de l'avion...

Le décor

 

Le décor est simple : une plage un vallonnée qui laisse arriver des vagues à marée montante. Le tout est fait à partir de plâtre de Paris et colle à bois...

On n'oublie pas les traces de pas du personnage dans le sable...

Peinture du sol acrylique Liquitex - Terre d'Ombre - beige - orange - rose portrait clair. Retouches Humbrol 98 - 250 - 61...

La résine

 

Pour donner un plus de vie et de réalisme, l'ajout de résine Crystal a conclu le diorama, ce qui a permis aussi de la tester...

Ici, vu le peu de résine employée, pas besoin d'encercler l'appareil et faire des fortifications. Le scotch aluminium reste essentiel pour faire tenir l'ensemble...

Du gel acrylique Liquitex a été employé pour faire des effets d'écume de vagues avant durcissement de la résine...

 

 

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF