Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

00

d8

Voici une technique pour vieillir un modèle de vaisseau spatial, le Starfighter d'Anakin - maquette REVELL 1/24ème.
La maquette bien finie au départ, est un "easy kit" (kit à encliquer sans colle) prépeint.

Comme le but était dans faire une épave, elle n'a pas été repeinte. Sinon la base est la même que pour peindre un char.

1

Le kit a été très peu modifié en dehors d'un redétaillage intérieur du cockpit. Des traces d'éraflures et impacts de tir sont tracés au pyrograveur. Instrument bien utile pour travailler le plastique - et nous verrons plus loin que nous pouvons faire aussi des marquages en trompe l'oeil.

2

3

Photo du haut :

une première couche de gris moyen est passée, une deuxième plus claire en faisant des halos sur les grandes surfaces. Idem pour le jaune. Le tout à l'aérographe.

A ce stade, on aurait pu effectuer la seconde partie mais finalement, un premier jus a été passé à base d'huile Winsor & Newton - avec du blanc, noir, Terre de Sienne.

 

Photo du bas :

Un premier écaillage est effectué avec un pinceau fin et du gris 124 Humbrol.

4

Un deuxième avec du blanc à certains endroits. C'est très long mais indispensable. La consultation de documents sur des véhicules existants fatigués est fortement recommandée. Tout ceci a pour but de montrer la lente détérioration de l'appareil.

5

On fait ensuite un dry-brush de blanc avec une brosse plate sur les arêtes.

Le cockpit

 

6   7

A gauche: La verrière du cockpit a pris deux impacts. Les trous sont réalisés avec une mini-perçeuse et les fêlures au cutter.

A droite: La verrière finie. Elle a reçu une couche de vernis mat.

8

L'étape suivante est la partie inférieure de l'appareil qui va être traitée - notamment les surfaces voyantes - où l'on va effectuer des plaques de rouille.

On peint des écailles et des éraflures aux endroits appropriés avec un vieux pinceau fin à base de MASKOL (caoutchouc liquide) pour protèger certaines parties. On laisse sècher 1/4 d'heure. La couleur violette du MASKOL va s'intensifier. On va ensuite rajouter du mastic en épaisseur à certains endroits.

9

Le mastic sec...

10

...on applique une couche d'HUMBROL 177.

11

On continue avec un brossage avec du 100 - 82 - 63 - 63 + blanc.

12

Quand l'ensemble est bien sec, on enlève délicatement le MASKOL et la couleur en dessous réapparaît.

Trompe l'oeil

 

13

On va à nouveau s'occuper de la partie supérieure du vaisseau. Avec un pinceau fin et des huiles en tube (WINDSOR toujours) on va le rendre plus réaliste en créant des trompe-l'oeil. Pour faire une fissure, on trace un premier trait foncé pour la dessiner, et on réalise un liseré plus clair pour simuler le relief et donner l'impression d'aspérités. On créé aussi des tâches plus ou moins estompées.

Etant donné que les panneaux prépeints gris et jaunes n'ont pas été éclaircis à l'aérographe au début de la peinture, ils vont être retouchés et éclairés au pinceau à partir de noir, de blanc, de jaune de cadmium, de jaune citron.

14

On effectue ensuite un jus à base de diluant avec du Terre de Sienne et du Terre d'ombre de manière à ombrer et à donner du relief à l'ensemble.

15

Détail de l'avant...

16

La trappe du stabilisateur peinte en gris HUMBROL reçoit un jus et des coulures à base de Terre de Sienne, Terre d'ombre, noir.

17

Notre chasseur commence à avoir une allure vraiment usée! 

18

On revient à la partie inférieure de l'engin pour les finitions avec l'environnement. On harmonise les parties rouillées à partir de Terre de Sienne, rouge, orange, jaune de Cadmium, vert olive, vert de Cinabre, tous dosés avec plus ou moins de blanc.

19

Les couleurs chaudes vont éclairer tandis que les couleurs froides vont donner de la profondeur à la scène.

20

Tout ceci donne une base, mais peindre une maquette ne se limite pas à appliquer une couleur. Il faut "sentir" les choses et essayer d'utiliser des teintes qui mettent en valeur le modèle sans le dénaturer même si elle paraissent irréalistes. Dans la nature, un objet éclairé d'une certaine façon va "produire" des couleurs qui ne font pas partie de lui-même mais qui l'assimileront à l'environnement. C'est le principe de la peinture tableau où l'on harmonise le sujet avec le reste du décor.

21

Je citerai juste MIGUEL GIMENEZ (MIG) dans son livre EUROMODELISMO RARITIES: - "Il faut surtout comprendre la peinture, et pour ce faire, il faut s'inspirer de la nature, oublier tout ce que l'on connaît et la raison est bien simple: chaque modèle implique un monde différent... Je voudrais que le lecteur comprenne qu'il est bien difficile d'expliquer la technique pour réaliser (un modèle détruit), aussi difficile que d'expliquer la musique, les mots n'aident guère..."

La figurine

 

22

L'intérieur de l'habitacle est redétaillé.Le pilote en caoutchouc du kit est prestement évacué et remplacé par... un squelette dont les restes de vêtement sont réalisés avec un bout de mouchoir en papier dilué dans de la colle à bois.

23

24

Deux vues de l'habitacle & du pilote après finition peinture...

Le décor

 

25

Le chasseur est sensé s'être écrasé en forêt après un atterrissage forcé suite à une attaque. La base sera un panneau de contreplaqué pas trop grand mais pas trop petit non plus. On laisse une bordure de 2 à 3 cm autour de la plaque que l'on protège avec du scotch de carrossier. Ensuite une couche d'enduit blanc acrylique viendra l'imperméabiliser. Le sol est fabriqué à partir de MODELING PAST de LIQUITEX mais du POLYFILLA ou de l'enduit mural pourront très bien être utilisés et teintés à cette fin. Le séchage lent permet de disposer la végétation, cailloux, racines et divers accessoires tranquillement).

26

L'ensemble du décor sera peint à l'huile HUMBROL : le sol à partir d'un mélange de 33 - 72 - 34, la végétation à partir de 30 - 80 - 69 - 63 - 34.

27

Il faut penser à labourer le sol, marqué par l'atterrissage de l'engin...

La végétation est faite à base de mousses ramassées en forêt et de mimosa séchés...

Deux animaux sont rajoutés pour donner plus de vie à l'ensemble...

sp

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF