Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques standards


543 

00   0

Inspiré d'une peinture de Frank FRAZETTA pour la couverture du magazine mensuel d'épouvante EERIE...

L'histoire, paru dans le numéro 3 de mai 1964 s'inspire d'une histoire de loup-garou... sous la mer ! Deux hommes partent en bateau à la recherche d'un trésor sous-marin. Hors, un démon marin veille sur le coffre, attaque le plongeur qui remonte sur le pont du bateau, et... celui-ci se transforme à son tour en monstre...

1

Le "lmonstre" utilisé pour notre scénette est en fait une figurine Mc Farlane éditée pour le film Beowulf...
La taille de celle-ci s'accordant très bien avec l'échelle du plongeur - le 1/20ème...
Les parties mobiles sont collées à la Superglue et les joints poncés et mastiqués. Deux canines en plastique sont rajoutés...

 

Le plongeur

3
2

Le plongeur est conçu à partir d'une figurine Tamiya. Ill est poncé pour éliminer les vêtements. L'équipement est créé en carte plastique. Les bouteilles sont des bonbonnes de gaz de la boîte à surplus. Le tuyau annelé est fabriqué avec du fil de cuivre fin. Les sangles sont en tissu...

4
A noter que l'équipement du plongeur, avec son détendeur Cousteau-Gagnan - situe l'époque des années 1960...

5
Les deux figurines positionnées sur le décor...

 

Le décor


6

Le décor. Le coffre au trésor est issu de la série X-Files et est en réalité un sarcophage...

7
Celui-ci se prêtant bien pour abriter la figurine de Beowulf tel un génie sortant de sa boîte...
8

Le coffre est amélioré avec du balsa et des clous en plastique. Des perles et un trésor sont rajoutés à l'intérieur. Des ossements disposés sur le côté droit dans le sable. Le tout est habillé de lichens qui simuleront les concrétions marines incrustées sur celui-ci et le sol. On rajoute le sable avec du plâtre sec saupoudré sur le terrain mouillé...

 

La peinture


8

Le diorama sera entièrement peint ainsi que les figurines à la peinture acrylique pour tableau Liquitex. Premières couches à l'aérographe de noir avec ajout de vert emeraude éclairci pour les couches suivantes...

11

On continue avec du bleu de phtalocyanine et du coeruleum. On éclaire au pinceau les concrétions du dessus (le fameux éclairage zénithal !) en veillant à ne pas mettre de blanc pur mais toujours le rajouter à la couleur ambiante...

12

On passe ensuite à l'intérieur du coffre. Le but étant de créer un éclairage. On dépose plusieurs jaunes allant du plus foncé vers le plus clair après avoir apprêter l'intérieur en blanc mat...

13
Les jaunes sont ensuite "blanchis" pour simuler un éclairage puissant...
14
La première phase de l'éclairage est terminée...
15
Les figurines sous-couchées en blanc mat sont fixées en place...

16

On commence par peindre au pinceau les ombres foncées de l'environnement bleuté pour se faire une idée de la direction du futur éclairage du coffre. La "bestiole" reçoit du jaune adoucit de blanc au bas du corps...

17   18

On accentue les ombres derrière les personnages - la luminosité sous l'eau étant souvent réduite...

19

L'éclairage bleuté est terminé. Ici, la sensibilité de chacun intervient. Il est difficile d'expliquer. Il faut s'inspirer de photographies pour se donner une direction de départ et pour ensuite accentuer les couleurs...

20

Ici un effet rougeoyant est donné à partir de rouge carmin, de vermillon et de mélange jaune orangé atténués de blanc en fonction de la source...

Le plongeur est traité de la même façon. Il lâche sa lampe de surprise...

On atténue l'éclairage en fonction de l'éloignement de la source. Les coraux et concrétions sont eux aussi "éclairés" par tous les interstices du coffre...

 

sp

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF