Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques de base

d20

1

De part sa consistance, le polystyrène permet de faire de nombreux décors dans lemaquettisme, car facile à manipuler, à graver et à peindre. Son seul "défaut" est sa fragilité. Il est vendu dans le commerce sous de très nombreuses formes: les appellations - STYRODUR - STYROFOAM - ROOFMAT - GLASCOFOAM - etc... ne sont pas la dénomination du matériau mais des marques. La seule chose que vous devez considérer est la densité du-dit matériau. Les couleurs ne sont pas une référence qualitative dans le choix de ce produit non plus.

- Achetez prioritairement du haut ou moyenne densité (la basse densité offre une structure similaire à une pierre très poreuse).

- Les épaisseurs existantes dans le commerce sont assez variables mais de toute manière trop importantes pour notre travail habituel. De plus, les faces externes sont brillantes car enduites d'une sorte de vernis qu'il faut éliminer avant tout travail de gravure et de sculpture. En conséquence, les faibles épaisseurs en sont encore moins utilisables.

- Le but de notre travail est de débiter nos plaques en des dimensions libres et plus adaptées à nos souhaits, de plus, sans l'inconvénient du vernis de protection.

2

Diverses formes de polystyrène. L'outillage indispensable est la Pyrocie.

NOTE IMPORTANTE : utilisez toujours le fil le plus épais disponible (sous plastique rouge).

3

4

On découpe une bande de matériau passant dans la largeur de la mâchoire de la Pyrocie.

Sur une plaque de medium/contreplaqué, ou autre chose parfaitement lisse et propre, on talque abondamment.

5

6

Début de la coupe: on maintient fermement la pyrocie contre le panneau, puis on fait chauffer le fil, et on fait glisser la plaque - A VITESSE CONSTANTE - sur laquelle on a prévu des poids adaptés.

7

Votre première découpe présentera sûrement des défauts de ce type:

  1. Trop grande vitesse: vague.
  2. Trop lent: rayures profondes.

8

Le résultat une fois votre plaque correctement coupée:

lisse et régulière.

Il est important de talquer entre chaque découpe. Pour obtenir des plaques de différentes épaisseurs, intercalez des feuilles de carton (par exemple, entre le panneau debois et la plaque de polystyrène...

9

Certains types de polystyrène extrudé présentent des filaments lors de la découpe de la plaque. Il est primordial de les retirer soigneusement avant tout travail de ponçage.

10

11

Pour les irrégularités des découpes restantes, on ponce délicatement avec la pulpe du bout des doigts au papier de verre à l'eau (mais ponçage à sec ici) - grain 280 à 400 selon la densité du matériau découpé.

Si besoin est, on peut récupérer les faces externes de la plaque pour utilisation en les ponçant de la même manière.

12

Le résultat obtenu après découpe de différentes plaques :

un matériau très économique et très dense disponible en toutes épaisseurs...

EXEMPLES DE REALISATIONS EN POLYSTYRENE EXTRUDE

Nous allons vous expliquer dans cette rubrique comment réaliser une construction tout à fait classique à l'échelle 25mm pour un jeu de simulation :une tour d'observation fortifiée.

Gravure

13

14

Après traçage et découpe des quatrecôtés de la tour, on trace nos lignes de joints des blocs de pierre, puis les pierres elles-mêmes.

15

16

On ajuste nos pierres d'angle et on réalise un montage à blanc pour vérifier...

17

18

Nous allons donner de la texture aux pierres. Pour celà, on utilise 3 outils:

- La brosse à chiendent en laiton

- La brosse carde et une brosse à dents.

19

Veillez à marquer de manière variée vos pierres..

20

La pièce gravée...

21

22

On maroufle et on écrase de manière très variable, à l'intérieur de chaque pierre d'une part, et entre celles-ci. Ce travail aura pour résultat de donner un aspect plus naturel à vos pierres.

A la pointe fine, on grave quelques effets d'usure (fissures, pierres entamées).

23
24

Gros plan sur le résultat final avant collage à la colle à bois.

24

25

Pose de l'enduit de rebouchage sur les joints. Lissage au pinceau de l'enduit de rebouchage

27 Le résultat final après séchage...

Peinture

28

29

Après une sous-couche de noir mat, un brossage à sec est effectué de manière classique en variant un peu les teintes. La peinture de la tour est finie. Il ne manque plus que le toit en ardoise.

Pavement de rue

30

  1. Traçage des pavés.
  2. Début du marouflage et textures avec une brosse métallique.
  3. Lissage pour rendr plus naturelle l'étape 2, usure du tour intérieur des pavés.
  4. Sous-couche en noir mat très diluée.
  5. -6 - 7 - Brossage à sec à partir de couleurs appropriées du foncé vers le clair.

Décor

AUTRE EXEMPLE DE REALISATION: DECOR D'EGOÛT

31

32

  1. Le décor est créé sur une base de contreplaqué. Il représente le socle de la figurine. Des traverses et une grille plastique sont rajoutées.
  2. La voûte en polystyréne est fixé avec des aiguilles le temps du séchage de la colle à bois.

32

33

3. Quand tout est sec, on passe une sous-couche acrylique blanche de manière à pouvoir ensuite peindre à l'huile.

4. Les premières teintes sont posées à l'huile HUMBROL.

34

Le décor terminé...

35

Détail. Une affiche déchirée est collée sur un mur. Quelques débris et un peu de sable sont rajoutés. Les traces de pas sont faites avec du vernis brillant tandis que trois couches simuleront l'eau du canal...

36

CONCLUSION

Vous êtes désormais libre de réaliser toute construction, monuments, ruines, revêtements de sols comme bon vous plaira à toutes les échelles. Le collage se fera à la colle à bois, les excédents lissés de suite au pinceau à l'eau, sinon, ceux-ci formeront des points durs difficiles à poncer, à cause de la fragilité du matériau. Le masticage des jointures sera réalisé à l'enduit de rebouchage mural, lissage idem à celui de la colle à bois. Tout le travail de mise en couleurs sera effectué de préférence à base de peinture à l'eau (acrylique) sans solvant chimique, ou alors, si vous peignez à l'huile, effectuez avant une sous-couche acrylique de manière à isoler le matériau...

Téléchargez le tutoriel en PDF