Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques de base


D142

bois

La plupart des bois disponibles dans le commerce sont les suivants:

Les bois

 

  1. Le balsa: ce bois léger est très facile à utiliser - découpe, gravure, ponçage, masticage, peinture, etc... Son inconvénient principal est sa fragilité et son coût.
    Dans notre domaine, nous le destinons avant toute chose à des travaux de décoration...
  2. Le contreplaqué marine/ hydrofuge : ce collage de lattes de bois renforcé est spécialement conçu dans l'esprit suivant: se déforme peu ou pas à l'humidité, très grande résistance mécanique à la torsion et au fléchissement, et ce, sur le long terme.
    Nous destinons principalement ce matériau à deux utilisations: des bases de décors ou une mise en oeuvre avec des éléments en phase aqueuse (plâtre, enduits, résines, etc...) sera réalisée, et également une meilleure résistance à la masse.
    La seconde utilisation sera la réalisation de cales à poncer, parfaitement planes et rectilignes, en épaisseurs diverses et variées, sur lesquelles du scotch double-face de qualité garantira un remplacement aisé du papier de verre. L'inconvénient principal du contreplaqué marine est son coût.
  3. Le contreplaqué standard : il présente les mêmes caractéristiques mécaniques que le contreplaqué marine sans les propriétés de résistance à l'eau de ce dernier. Son avantage principal est son coût très abordable...
  4. Le M.D.F. ou "Medium" : le matériau idéal pour tout travail de modelage et de grande précision. Constitué de farine de bois (granulométrie proche du micron) compressée et collée. Il se découpe et se travaille facilement avec l'outillage approprié. Il accepte très bien tous les mastics de type Polyester à carrosserie ainsi que tous les apprêts microporeux possibles et imaginables (hormis ceux à base d'eau bien évidemment).
    On le destine essentiellement à toute base de construction du type armature (vaisseau spacial), profondeur de décors (couloir en perspective forcée, etc...). Son dernier avantage est sa très grande accessibilité financière...
  5. L'aggloméré: ce matériau très répandu ne présente qu'un seul avantage: son très faible coût. En dehors de cela, il ne présente que des inconvénients à tous les niveaux. Très grande réactivité à l'humidité de l'environnement ambiant, aucune précision dans les découpes, masticage des champs après découpe obligatoire, friabilité, aucune résistance mécanique pour des assemblages de base...