Membres

« …Quand le monde tournait au carburant noir et que fleurissaient dans les déserts de grandes cités de tubes et d’acier…

 Disparues, maintenant… balayées…

 Pour des raisons aujourd’hui oubliées, deux puissantes tribus entrèrent en guerre… Allumant un brasier qui les dévora toutes les deux…

 Sans carburant, elles n’étaient rien… Leur empire était de paille…

 Le grondement des machines hoqueta et s’éteignit…

 Les chefs parlèrent… parlèrent… et parlèrent encore…

 Mais rien ne pouvait endiguer le désastre…

 Leur monde s’écroula… les villes explosèrent, provoquant une tornade de pillages, un vent brûlant de terreur…

 L’homme commença à se nourrir de l’homme…

 Sur les routes, seuls les pillards les plus impitoyables survivaient…

Les gangs prirent le contrôle des routes… prêt à se faire la guerre pour un bidon de carburant…

 Dans ce maelström de pourriture, le commun des mortels était brisé, écoeuré… »

 

Mad Max – The Road Warrior – 1981.

 

 

“Les grands empires du monde, après avoir atteint le point culminant de leur puissance, retombent en obéissant à la même loi qui les avait portés au faîte. Puis,  lorsqu’ils ont atteint le point le plus bas, l’humanité se ressaisit et monte de nouveau et le sommet qu’elle touche alors, suivant la loi de progression ascendante par cycles, est un peu plus élevé que le dernier sommet atteint avant la dernière période descendante. »

 

H.P. Blavatsky 1886.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Powered by Phoca Gallery