Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques de base

 INTRODUCTION AU TRAVAIL DE LA CIRE


Pendant longtemps j'ai modelé et sculpté l'argile, puis en apprenant le métier de prothésiste dentaire, j'ai appris à utiliser la cire quotidiennement. On l'utilise pour modeler les futures prothèses dentaires,via le procédé de la cire perdue principalement et pour fabriquer ce que l'on appelle communément des dentiers ou dans mon métier, des prothèses conjointes.


Elle permet de fabriquer de très petites pièces car d'une grande précision, d'y apporter des retouches presque indéfiniment car c'est une matière réutilisable. On la modèle, on la fond à nouveau, on la sculpte aussi, elle peut rester des années sans problème de détérioration. L’inconvénient majeur est la fragilité de cette matière. Pour aider à la rigidifier, on peut utiliser une ossature tel que du fil de fer. Un autre de ses avantages c'est qu'en refroidissant, la rétraction de la cire est extrêmement minime voir quasi inexistante.

 

Cire de modelage et cire de sculpture

Dans la prothèse dentaire et dans les commerces spécialisés, on peut trouver différentes sortes de cires. Quasi toutes sont issus de l'industrie pétrochimique avec différentes proportion de cire d'abeille pour certaines. Suivant l'utilisation que l'on veut en faire, il existe différentes cires avec différentes spécifications, tel que la dureté ou la couleur. J'en utilise principalement deux, une cire dite de sculpture et une autre dite de modelage.

La première est une cire de modelage car plus « molle » et aussi à un certain moment collante. Elle me permet de donner la forme de l'objet facilement, sans pouvoir me permettre de faire trop de détails car comme mentionné avant « collante ».

J'ai deux sortes pour le modelage, une cire qui se trouve sous forme de plaque (la même qui permet de modeler les prothèses conjointes et une autre trouvée dans un magasin spécialisé dans les arts-décos, marron censée être de sculpture mais que personnellement je trouve trop molle et collante justement. La cire rose est pour la forme et la marron pour « remplir » grossièrement les volumes.

On peut aussi faire des mélanges pour modifier la dureté de la cire. Pour cela une vielle casserole pour faire fondre les cires et les mélanger puis sur une plaque très lisse (inox, verre etc..) avec un isolant assez gras (Isolit en prothèse dentaire ou huile alimentaire pulvérisée) on peut la couler pour en faire des plaques.

 

 

 La seconde est une cire qui, comme son nom l'indique, permet de sculpter, car très dure mais aussi très cassante. Elle permet de faire les très petits détails, les finitions.

 

Outils pour fondre la cire et la travailler.

Attention, l'utilisation de ces instruments doit se faire avec une grande précaution, dans un endroit bien aéré. La cire et les instruments de chauffe dégagent des gaz qui peuvent être irritants et dangereux pour la santé.
Photos ci-dessus, Le bec Bunzen, très efficace mais gros consommateur de gaz.

La lampe à alcool, très pratique, il suffit juste de la ravitailler en alcool à brûler.

 

 

 

 

La spatule chauffante ou électrique (principe du fer à souder mais moins chaud pour ne pas brûler la cire), très pratique, se branche sur le secteur, réglable en température, elle permet d'apporter de la matière par petite quantité, de la chauffer et de la retravailler.

 

 

 La bougie : la combustion de celle-ci dégage énormément de carbone et donc de saleté noire dans la cire et sur les instruments, A EVITER !!!

 

Instruments de modelage et de sculpture.

 

 

 

N°1 et 2 couteaux à cire ci-dessus, permet un apport de cire, aussi utilisé pour le lissage, en utilisant le verso de la partie cuillère, ci-contre.

 

 

 

 

Le N°8 un bon vieux scalpel !

 

 

N°3 PKT pour apporter de la cire, même chose que la spatule électrique mais à chauffer à la flamme.

 

 

 

 

 

Pour la sculpture il y en a plus, comme pour l'argile, on peut les fabriquer soit-même selon ses habitudes. J'en utilise même qui servaient pour l'argile comme par exemple le N°6.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

N°s 4, 5, 7.

 

 

 

 

N°9 Zahl, Lecron et pleins d'autres noms exotiques pour ces instruments de sculpture issus de la prothèse dentaire

 

 

 Ici, vous avez tous les ingrédients pour démarrer un projet de sculpture à la cire...

Prochainement, un tutorial sur le modelage d'un crâne de Raeticodactylus...

 

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF