Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

conan

La sortie des figurines McFarlane de la série Conan a été l'occasion de faire une scénette et de travailler l'éclairage des figurines d'une façon plus approfondie tel un tableau à l'huile.

1

Le grand fan que je suis depuis toujours de Frank FRAZETTA qui a révolutionné le monde de l'art par sa technique qui va droit au but, avec une économie de moyens et par l'éclairage se devait de lui rendre hommage (à mon petit niveau). Pas de petits détails fignolés chez Frazetta, à l'encontre de tout ce cheptel qui l'a copié et recopié...

2

Frazetta dans ses tableaux capte souvent l'instant après ou juste avant le coup porté qui apporte beaucoup plus de violence et de réalisme à certaines scènes de ses tableaux, mieux que si il montrait l'action...

3

Première étape: Poncer tous les joints visibles, coller toutes les pièces mobiles et mastiquer. Re-ponçage et mastic liquide pour finir.

Peinture Conan

 

4

Après quelques heures à maudire le maquettisme en général, on arrive à ça après le passage de l'apprêt acrylique si l'on veut pouvoir peindre à l'huile par dessus (car je me méfie de la réaction de ces résines "bizarres" plus ou moins souples). Seuls les yeux ont été protégés par du Maskol.

5

La peinture de l'épiderme est toujours effectuée en premier sur une figurine. Huiles alkydes WINDSOR & NEWTON - bases: Terre d'Ombre, Terre de Sienne, Jaune de Naples, blanc.

5

La figurine terminée. Les veines bleutées sont accentuées en transparence au gris de Payne (j'ai sauté les autres étapes, celles-ci n'apportant rien de plus).

6

Sur la figurine en pleine lumière, un effet d'ombre discret est accentué vers le bas du corps - on le voit très bien sur la partie inférieure du torse et la cuisse.
Un problème que je ne maîtrise pas sur les McFarlane, dû à certaines résines souples employées pour la création, c'est l'effet de brillance de celles-ci malgré la peinture et les vernis mat... d'où le pagne brillant...

7

La scène de Conan se jetant sur un singe mangeur d'hommes devait être éclairée de haut en bas. J'ai fait une gouache rapide sur le papier pour me faire une idée.


Le plus éclairé étant Conan, puis le haut du singe, puis on passe à la pénombre...
Le singe était prévu blanc au départ, puis je décidais de le faire gris comme à l'origine, plus conforme à la jungle.

Peinture monstre

 

9

Passons à la bestiole: même étape que pour Conan mais il faut re-sculpter les poils au mastic au niveau des jointures et des joints pour éliminer toute trace d'articulation...

10

On peint la gueule en premier, très intéressante à travailler, à partir de Terre de Sienne, d'Alizarine Crimson, rouge indien, rouge, blanc. Ocre, blanc pour les dents.

11

Un sympathique portrait que l'on n'aimerait pas croiser un soir dans la rue!
Plusieurs couches de vernis brillant donneront plus de vie à l'ensemble, notamment pour simuler la salive...

12

La gravure du singe se prêtait à un brossage à sec, ce qui m'aurait facilité la tâche, les poils n'accrochant que le haut, les ombres restant. Mais j'ai préféré le travailler directement au pinceau, comme j'aurai fait pour un tableau. Ceci me permettant entre autre de mieux détailler,et de faire un fondu d'ombres vers le bas.

13

14

Deux photos montrant la phase de transition vers l'ombre. on passe du gris au bleu puis au bleu profond, puis au bleu-vert très foncé.

La première photo surexposée montre le cheminement.
La seconde, la couleur normale...

15   16

Autre exemple significatif: peinture des os dans la main gauche de l'animal puis éclairage du clair vers le foncé...

La peinture de la fourrure n'en est pas finie pour autant. Reste à simuler les traces de sang, de salissures et d'usure - à éclairer encore le pelage...

Eclairage

 

17

18

On améliore encore l'éclairage de la fourrure, les yeux sont vitreux, les dents à nouveau éclairées elles-aussi... Les oreilles orangées ne me satisfaisant pas, je décidais de les faire noires, se fondant ainsi mieux dans l'ensemble...

Notez la différence au niveau de la fourrure en comparant la première photo et la seconde...

Le décor

 

Un socle rond et lourd se devait de soutenir le tout. La base représente l'entrée de la caverne du singe d'où, les ossements sur le sol...

19

Après avoir fait mes fonds de tiroir pour trouver des os et des cadavres, et utilisé le socle de Conan en partie, le décor est prêt pour la peinture...

20

21

Le socle fourni avec le singe est éliminé et un morceau d'écorce d'arbre le remplacera avantageusement. La figurine - très lourde - est fixée avec deux grosses tiges métalliques dont une à travers l'écorce. Des plantes d'aquarium en plastique et un peu de lichens séchés fourniront la végétation.

22

Cette tige métallique soutenant Conan en l'air me gênait profondément, obstruant le plan visuel. Après cogitation, la solution est apparue!
J'allais faire une partie d'une forêt de bambous. Aussitôt dit... Une paille viendra cacher la tige disgracieuse tandis que d'autres plus fines plus ou moins dirigées, simuleront le tout.. Place aux couleurs!!

23

Eclairage décor

 

24

Détail de la photo au dessus:

Le décor est peint à l'acrylique LIQUITEX à partir de mélange de bleus, verts, rose, mauve, noir, variés.
Quand tout est bien sec, j'ai repris à l'huile certains effets, comme faire briller des os dans l'ombre, ou des traces de sang, ou de végétation.

25

Notez la transition des feuilles qui baignent à moitié dans l'ombre et la lumière.

sp

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF