Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques avancées

DH III

Un exemple de "kitbashing" avec ce Dorthmund III où l'on n'utilise que des pièces récupérées sur d'autres kits...
1

2

Premiers montages et collages. Le but est de créer un avion à décollage vertical. Inutile de vous dire que la boîte à surplus va permettre de piocher allégrement dans la réserve de pièces pour arriver à quelque chose de cohérent...

2b
Une hélice de Superfrelon va servir de stabilisateur en mode vertical...
32

Le rotor de l'hélicoptère a gardé sa peinture d'origine. Seul, du câblage a été ajouté...
54

Deux blocs moteurs de Lancaster découpés dans les ailes du bombardier serviront de mode de propulsion pour l'avion...
19   20

Détails des moteurs fixés en bout d'aile...

7

Une vue de dessus

8

Une ouverture est pratiquée dans la carlingue pour y insérer la future porte du Superfrelon...

25

Après perçage et découpage, l'encadrement est poncé, prêt à recevoir la porte...

18

Le cockpit est composé d'une cellule de BO105... Inversée ! La difficulté a été de recréer dans le bon sens un poste de pilotage avec équipage... Mais j'y reviendrai plus loin...

13

La queue est constituée d'éléments d'A64 Apache et d'ailerons de jet pour les stabilisateurs... Quelques détails supplémentaires ont été ajoutés...

22

Une vue de dessous montrant la roulette de queue double...

15

Une vue montrant le détail du train arrière double...

14

Vue aérienne montrant l'équilibrage. Les pales, une fois fixées définitivement ne toucheront plus le sol...

21

Le train d'atterrissage provient du Lancaster dont le fond des trappes a été découpé. Des roues en résine dégonflées viennent compléter l'ensemble...

10

Les trains surdimensionnés sont voulus et propres à la mission de cet engin opérationnel en terrain accidenté pouvant atterrir n'importe où (voir la fiche technique dans la galerie)...

38

Des pales d'Apache et de BO105 couplées par deux serviront pour les deux rotors avant...

39

Un réservoir de jet muni d'une hélice de Schwimmwagen deviendra une torpille fixée sous le fuselage... Peinte à l'Humbrol 96 + 87...

11

La tourelle dorsale du Lancaster est récupérée et mise en position...

Apprêt peinture

 

23

Masticage et apprêt pour veiller à éliminer tous les défauts...

26

Les rotors posés sur l'appareil donnent une idée de l'envergure...

24

Le modèle est fin prêt pour recevoir sa peinture définitive...

Les figurines

 

67

L'équipage: le cockpit comprendra hormis le pilote, un navigateur. Un mitrailleur se tiendra dans la tourelle dorsale...
68   70
La console du pilote a été retravaillée vue l'inversion de la cellule. Du câblage et des détails ont été rajoutés...
71

Les figurines peintes et prêtes à être mises en position...

72

L'équipage au complet: à gauche le mitrailleur, le pilote et le navigateur devant sa console...

La peinture


27

Passage à l'aérographe d'un green hu8 Humbrol pour la partie supérieure et d'un bleu 65 pour la partie inférieure... Puis un dry-brush sur le bleu à l'aide de 122 et de white...

28

On passe ensuite un olive sale Testors en rehaut sur le vert précité...

30

On fait les mouchetis dans la foulée à l'aide des deux verts...

34

On dépose un jus dilué sur l'ensemble de l'appareil pour l'ombrage et on essuie délicatement à mesure...

35

Les pneus reçoivent également un jus à base de jaune 93... Les parties métalliques en metal 53 + 11...

32

Le navigateur est collé sur son emplacement...

33

Insertion du pilote dans son habitacle et collage... Pas une mince affaire !

40

Fixation de la "bulle" et des portes inversées après avoir passer toutes les parties vitrées entèrieurement au Klir...

37

Une vue de dessous après ombrage...

43

Les casseroles d'hélice sont positionnées et collées sur les rotors... A noter que les grandes pales des rotors ont été légèrement chauffés à la flamme de bougie pour leur donner cet effet de pesanteur propre aux rotors d'hélicoptère...

44

La torpille est fixée sur son emplacement...

45

Vue arrière...

48

Sur cette vue on voit bien l'intérêt de poser des couleurs plus claires en réhaut à l'aérographe qui ajoute un effet de profondeur à la peinture...

49

Le mitrailleur en place dans la tourelle...

Les decals

 

65
55
64
53

Les quatre vues ci-dessus montrent la pose des decals à l'aide de Micro-sol...

Le décor

 

76

Le décor comprendra une piste en béton et un hangar... Ici, construction des piliers du hangar en polystyrène extrudé et profilés plastiques...

77

Mise en place du hangar et du sol après rénurage au cutter et collage à la colle à bois sur une plaque de contreplaqué de 80cm x 60cm...

78

Une vue "posée"...

80

Peinture à l'acrylique et vieillissement du hangar...

79

Le sol est peint également à l'acrylique...

79

Les taches sont effectuées à l'huile Terre de Sienne, Terre d'Ombre, jaune de Naples en donnant de petits coups sur le manche du pinceau...

82

Du flocage viendra simuler l'herbe sur le toit du hangar en béton...

Le véhicule

 

83

Un Steyr à l'échelle 1/48ème de la marque Tamiya ainsi que des figurines allemandes de chez ICM viendront compléter le diorama...

74

Peinture en noir brillant Testors à l'aérographe du véhicule...

75

Le modèle en place avec les figurines...

85

Au final un "kitbash" où l'on apprend à rester "zen"...


sp

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF