Atelier

Atelier

Le but est de vous faire découvrir qu’à une époque où faire du maquettisme devient de plus en plus onéreux en France, avec quelques outils et un peu de technique, de la patience (beaucoup), de la documentation en ce qui concerne les maquettes historiques, quelques boîtes et certains jouets mêmes, on peut arriver malgré tout à quelque chose de très présentable…

Techniques standards

d18

Voici ma méthode de peinture, à mi-chemin entre le brossage à sec (dry-brush) et le fondu à l'huile. Les couleurs de référenceHUMBROLne sont là qu'à titre indicatif, selon vos envies, vos essais, et le type de créature que vous souhaitez peindre.

IL EST IMPERATIF D'ATTENDRE 24H ENTRE CHAQUE ETAPE.

1

2

Passage d'une sous-couche noire mat 33

Préparez un mélange d'un tiers noir mat 33 / un tiers argent 11 / un tiers marron 110 (la partie gauche de la photo montre le résultat final). Toute l'astuce consiste à réaliser quasiment une patine d'antiquaire. Avec une large brosse plate, préalablement essuyée sur un chiffon pour enlever l'excédent de peinture, on met d'abord en valeur les reliefs et les zones les plus importantes. Avec un pinceau plus fin, on travaille les creux et les replis de manière moins accentuée...

3

On éclaircit le mélange précédent avec du blanc mat 34. Et on réalise le même travail qu'à l'étape d'avant, tout en accentuant sur les arêtes et les lignes de détails

4

 

Début des glacis

 

Soyons clairs, j'entends par glacis un vernis brillant coloré par une teinte. On obtient alors une sorte de peinture translucide. On travaille le vernis pur, non dilué, exclusivement au pinceau.

Ci-dessus : bleu 14 dans les replis et les renfoncementsde peau. Rouge 100 sur les 3/4 des parties restantes. Fondre ce glacis aux zones de jonction avec le glacis précédent.

5

Blanc 34 sur les parties de reliefs et arêtes les plus saillantes.

6

Fin des glacis...

7

Déposez dans les parties creuses un jus - de vernis brillant incolore - teinté à base de noir mat 33et de marron 110. Essayez de fondre votre lavis en remontant vers les arêtes des reliefs les plus importants uniquement. Ce lavis a aussi pour but de corriger éventuellement une trop grande homogénéité de teintes entre les glacis.

8

9

Passez plusieurs couches de vernis brillant en insistant sur les zones les plus exposées à la lumière dans votre futur décor, et en insistant bien sur la gueule de la créature.

 

L'oeuf d'Alien

 

9

11

L'oeuf est traité de la même manière que la créature. Les différences sont les suivantes :

- Les grandes lèvres sont travaillées avec les teintes chair.

- Les petites lèvres sont travaillées avec les tons vert pâle, en "cassant" la rupture chromatique provoquée par ce vert avec un glacis marron/noir très foncé.

- Forcez le contraste et la mise en relief par le vernissage - plusieurs couches épaisses sur le dessus des lèvres. Une seule couche sur le reste de la surface fondue très finement vers la base.

12   43

La peinture de l'oeuf terminée...

14   15

Sur des fils de pêche tendus, faites couler de la colle Néoprène en gel de manière très disparate.

Disposez les fils après les avoir coupé à la bonne dimension. Collez-les discrètement avec des micro-points de colle Cyanolacrylate gel disposés au cure-dent. Protègez le tout avec un vernis brillant.

 

sp

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF