Atelier

Atelier

Que vous soyez novice dans le monde de la maquette, déjà familiarisé ou vieux routinier du travail de la miniature, vous trouverez ici toutes nos techniques sans exception.

Nous n'avons voulu nous contenter d'exposer et préférons mettre cartes sur table :
"Aucun secret de fabrication chez SP Maquettes !"

Lire la suite...

Techniques standards

Le donjon. Un diorama "d'Heroïc Fantasy" entièrement créé à partir de matériaux divers et de figurines transformées...

La structure de base est façonnée grossièrement avec du  polystyrène extrudé (appelé aussi Roofmat- utilisé pour le doublage des toitures)...

La tour est constituée de bandes rectangulaires collées ensemble avec de l’enduit de rebouchage de maçonnerie...

Les créneaux sont découpés à la scie à détourer et affinés à la lime à bois...

Les murs de la tour sont recouverts d’enduit de rebouchage type polyfilla qu’on laisse sécher minimum 24h...

 

On le ponce pour avoir une forme homogène puis on le lisse avec un pinceau humide à l'eau...

On commence à poser de la pâte (Fimo – pâte du commerce qui sèche à l’air) à modeler pour simuler la forme des pierres de la tour. Dallage du bas : bande de 1cm d’épaisseur tout le tour puis nouvelle bande de 3 mm même procédé, le tout collé à la colle à bois. Puis on grave au cure-dent ou avec divers outils chaque pierre...

On pose de plus grandes plaques pour la surface de la tour que l’on grave également.

La figurine est un chevalier en plomb 54mm inséré dans la niche après un ponçage des joints et passage d'une couche d’apprêt blanche...

La toiture

 

La toiture : Fabrication à l’aide de carton-plume de 3mm. On colle dessus des bandes de papier superposées pour simuler les ardoises. Le tout est peint à l’acrylique noir et "drybrushé" en gris foncé...

Le toit est ensuite "sali" à la terre à décors...

 La peinture

 

La terre à décors (utilisée pour teinter les peintures) sert ici de couleur pour la tour du château. On dilue dans 70% d’eau puis on applique avec un pinceau large pour faire entrer le produit dans tous les rainures. Une première couche de noir suivie d’une couche de Terre d’Ombre Brûlée. On laisse sécher 24h. Puis on applique avec une éponge humide sur les reliefs de manière à éclaircir la pierre (avec doigté !)...

Autre vue...

Les volets et la porte sont moins dilués en eau et plus chargés en terre à décors (on peut également utiliser à la place des peintures acryliques selon…). Le sol du parvis ainsi que la statue reçoivent de la  Terre de Sienne.

 

Du vert est ajouté pour les fossés. La mousse est constituée de sciure de ponçage très fine...

On fait de l’ombrage en appliquant la couleur plus ou moins foncée dans les coins et en profondeur, plus claire en surface sur les parties éclairées...

Le pont-levis est fabriqué en balsa...

...et teinté à la terre à décors...

Le plancher de la tour est fabriqué en carton plume sculpté en lamelles...

L’ équipement de la tour : le mat est constitué d'une poutre en balsa à laquelle est ajouté un oriflamme sculpté en Milliput (mastique de maquette séchant à l’air)...

L’étendard à gauche vient de pièces de récupération de la marque Warhammer...

Les figurines

La catapulte est au départ un jouet modifié avec de l’Evergreen et du balsa. L’ornement de la tête est également du Warhammer.

La figurine en plomb vient de la collection du Seigneur des Anneaux...

Les deux vues montrent les pièces en place et la peinture terminée...

A noter :

Les éperons qui ornent l’entourage du haut de la façade de la tour sont en fait des… épines de grosses ronces ! Coupées une par une, séchées et triées pour les calibrer à la bonne dimension. Le résultat est là !

La figurine à cheval du parvis – également issue du Seigneur des Anneaux – a été retravaillée, la position sur le cheval, une tête ajoutée à l’intérieur de la cagoule, L’échelle s’apparente au 1/30ème, les fabricants de figurines vendues en kiosque ne respectant pas toujours l’échelle, parfois même d’une figurine à une autre dans la même collection…

La modification de la pièce est terminée. Elle reçoit une couche d’apprêt en bombe...

 

Peinture à l’huile Rembrandt. Les accessoires de la tour, chaînes, têtes de mort, oriflammes, sont également peints à l’huile en tube...

La résine

La résine crystal utilisée pour le diorama du catalina sert ici pour créer l’eau du fossé. Un squelette en plastique est disposé au fond.

Les arbustes sont du seechyium séché auquel on ajoute du flocage de train puis on fixe à la colle à bois et à la colle en bombe...

 

D'autres photos ? C'est par ici !

Téléchargez le tutoriel en PDF